L'Hypnose ericksonienne

Milton Erickson a mis au point au milieu du XXème siècle une approche hypnotique douce qui s'appuie sur l'accord de la personne concernée. C'est le même mouvement de pensée qui a amené, par la suite, l'apparition de la sophrologie par Alfonso Caycedo.

Oubliez les effets spectaculaires et autres «possessions magiques » proposées sur internet et à la télévision.

L'hypnose ericksonienne requiert la participation volontaire du participant pour se mettre en œuvre.

Ainsi vous vous donnez un maximum de chance d'atteindre votre objectif.

Et de fait, vous ne vous trouvez jamais en situation de faire ou dire des choses que vous ne voudriez pas car vous conservez à tout instant votre libre arbitre.

Pour information, nous vivons tous, plusieurs fois par semaine, des instants hypnotiques au sens ericksonien de la chose.

Par exemple, il vous arrive, en conduisant votre voiture, de réaliser tout à coup que vous êtes « déjà » arrivé.e et que, "étant dans vos pensées", vous n'avez « pas vu » la route passer ? Pourtant vous avez fait toutes les manœuvres nécessaires. Vous n'avez provoqué aucun accident et vous êtes resté.e maître de votre véhicule.

C'est exactement ce qui se passe en situation d'hypnose ericksonienne : votre esprit explore vos pensées en douceur, assisté par les suggestions du praticien afin d'atteindre votre objectif, tandis que vous gardez la maîtrise de ce qui se passe et votre capacité de réaction.

L'efficacité de l'hypnose ericksonienne repose sur le fait que, lors de ces instants « semi-conscients », votre esprit est plus apte à accepter la réflexion sur ses propres croyances et ancrages.

Du fait de l'assoupissement des mécanismes de blocages "ultra-conscients" de type : « Ca ne marchera jamais. C'est comme ça et c'est tout, C'est impossible », l'état hypnotique vous ouvre les portes du « Et si je fais ainsi que se passe t il ? Et si le point évolue que devient il ? Et si je mets de côté que c'est impossible et que je le tente ? ».

Il serait possible de qualifier l'action hypnotique en paraphrasant Mark Twain :

« Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait... »

L'hypnose selon la méthode ericksonienne est particulièrement adaptée pour gérer les cas de blocages, de phobies et d'addictions

woman-1160258_640.jpg

LES ACTIONS

 

Lever les blocages

Le blocage arrive lorsque que certains vécus vous ont choqué profondément au point de perturber vos actions et choix.

L'hypnose ericksonienne est recommandée lorsque la prise de conscience de la situation ne vous permet pas de vous en détacher.

Nous sommes dans le cas où l'inconscient, ancré par ces expériences vécues, bloque tout changement conscient :

  • La crainte de ce qui peut arriver

  • La conviction de l'échec à venir

L'hypnose ericksonienne, par son approche écologique de la personne, peut être proposée directement ou en complément d'actions menées dans le cadre d'un coaching professionnel plus global.

L'approche hypnotique vient, par suggestions successives, repositionner la réalité des faits sur votre ressenti inconscient.

Elle agit sur la relation entre faits déclencheurs et impacts sur votre vie.

Le blocage est levé et vous pouvez alors vivre au présent sans dépendance à ce passé.

Il existe aussi des blocages liés à certains contextes ou à la confiance en soi.

La conduite hypnotique pour ces types de blocages suit la même logique en suggérant la capacité de les dépasser.

Cet accompagnement hypnotique est particulièrement prisé par les sportifs de hauts niveaux, avant des grands rendez-vous de compétitions. L'hypnose les amène à penser plus haut, plus loin ou plus fort que ce qu’inconsciemment ils s'accordent comme limites.

Cela leur permet d'aller au-delà en utilisant pleinement leurs capacités de performances.

 

Traiter les phobies

Les phobies sont des comportements exacerbés de réactions face à diverses situations de la vie.

Elles peuvent littéralement vous tétaniser là où d'autres n'en seront même pas affectés.

Spécifique à un sujet ou sociale, la phobie est « hors de contrôle ». Elle perturbe profondément votre vie.

 

Quel que soit votre conscience de la disproportion de la réaction, quels que soient les conseils et recommandations reçus, vous savez que lorsque l’événement déclencheur arrive, c'est autre chose qui prend le contrôle.

Quelque chose qui est au delà de la raison.

Pour être précis, il s'agit d'éléments qui se jouent au delà de votre conscience. Ce sont des déclenchements « réflexes » mis en œuvre par votre inconscient en réaction à l'émotion ressentie.

Ce phénomène a tendance à se renforcer et à s'auto-alimenter par l'anticipation émotionnelle de l'anxiété qu'il provoque.

Intervenir sur ces actions « hors de conscience » relève complètement du champ d'action de l'hypnose.

L'hypnose ericksonienne amène progressivement à reprogrammer vos réflexes inconscients pour ramener votre comportement dans la juste proportion de l'événement rencontré.

Il ne s'agit pas de nier le déclencheur, qui est bien réel, mais d'apprivoiser votre comportement de réaction. 

En permettant à l'inconscient d'annuler son réflexe instinctif, votre part consciente reprend le contrôle de la situation. Vous êtes alors en mesure de réagir de façon sereine et apaisée..

 

Se détacher des addictions

Les addictions sont des habitudes ancrées dans le quotidien au point de ne plus en avoir le contrôle.

C'est, par exemple, cet instant où vous vous retrouvez avec la cigarette en bouche sans même vous rappeler l'avoir allumée.

L'habitude inconsciente crée un phénomène de "manque comportemental" qui s'ajoute aux effets de manques chimiques lors des tentatives de sevrages.

Il est difficile de choisir d'arrêter une addiction dès lors que :

  • l'inconscient déclenche, en toute autonomie, sa mise en oeuvre habituelle.

  • la prise de conscience vient après sa mise en oeuvre. 

C'est le mécanisme propre de l'addiction.

Voilà pourquoi, même avec toutes les "bonnes raisons" possibles (impacts sur la vie sociale, sur la santé, …),  chaque tentative pour stopper votre addiction est un échec. 

L'action de l'hypnose ericksonienne est de déconstruire cet ancrage inconscient. Il s'agit de ne plus le subir en supprimant l'habitude "réflexe"  acquise.

L'approche ericksonienne :

  • identifie vos déclencheurs

  • s'appuie sur vos motivations

  • vous fait prendre conscience des liens entre situations et comportements.

  • stoppe le déclenchement acquis de votre addiction.

Par cette technique souple et progressive, vous vous détachez de l'addiction et retrouvez votre capacité de choisir de ne plus être dépendant.